Toutes les Revues N° 27 - ÉTÉ 2010

L’ÉCHO DES CABANES.
Courrier d’un lecteur
DOSSIER - Le Giifs suit de près la migration
PALOMBE ET RUGBY - Arnaud JESSET: Les émotions d’un paloumayre
LEGISLATION - Le tir au vol avec appelants revu et corrigé en Gironde
GAME FAIR 2010 - Un village Palombe
REPORTAGE - Corse: La chasse aux grands souvenirs
SOCIETE - Palombière pédagogique: ouverte à la visite
PORTRAIT - Transmission et continuité
ELEVAGE - Soins aux colombidés détenus en captivité
ECHO DE LA FORÊT - Des idées neuves pour les parcelles
Calendrier de l’été
PREHISTOIRE - Cro-Magnon chassait-il déjà le ramier?
TECHNIQUE - Pins ou Chênes
Autour d’elles… La vraie révolution
Quelques éléments de réflexion… La mue
TECHNIQUE - L’origine des techniques de chasses avec des mécaniques souples
La tête dans le ciel…
ITALIE - La loi n’est pas la même pour tous
LES RECETTES DU PALOUMAYRE

 
EDITO

Cheres amies lectrices, chers amis lecteurs

C’est alors que les beaux jours arrivent et que les travaux en palombière s’intensifient, que les premiers bilans sur l’année 2009 arrivent. La palombe, pigeon ramier pour nos amis chasseurs du nord, est passée gibier chassé numéro un en France. D’autre part, l’on s’aperçoit qu’elle est chassée tout au long de sa migration, de la Russie à la Norvège en passant par l’Italie pour finir dans la péninsule ibérique. Nous sommes donc à un tournant de la gestion de cette espèce. Le mot d’ordre aujourd’hui est donc, «UNISSONS-NOUS» autour de notre passion, autour de cet «oiseau bleu», autour de cette migration, si nous voulons être les acteurs de demain dans la gestion de notre chère columba palumbus. Car, il est aujourd’hui, capital d’avoir une vision d’ensemble de la palombe, tant au niveau départemental et régional qu’au niveau national, et pourquoi pas prochainement au niveau européen.
Le GIIFS (Groupement d’Investigation International de la Faune Sauvage) en est un bel exemple avec son suivi par balises Argos développé dans le dossier qui suit. Mais surtout, il a compris l’intérêt grandissant des chasseurs pour cet oiseau migrateur et va équiper 27 nouvelles palombes de balises Argos durant l’année 2011.

Enfin, l’UNION fait la force, et je crois qu’il est important que nous soyons unis pour avoir notre mot à dire sur des sujets comme la prochaine LGV (Ligne à Grande Vitesse) qui va dévaster nos forêts, comme est en train de le faire l’autoroute «Langon-Pau», et cela va, encore une fois, priver des chasseurs de leurs passions…

       Adishatz

EXTRAITS D'ARTICLES
  • Le Giifs suit de près la migration
  • Le tir au vol avec appelants revu et corrigé en Gironde
  • Soins aux colombidés détenus en captivité
 
LA RECETTE

La chiffonnade :

Tranché très fin, ce qui fait exploser ses arômes en bouche, le jambon en chiffonnade s’accommode à tant de choses quand on ne s’en contente pas nature…sur des canapés nappés de classique beurre, piperade ou de fantaisies insolites: confitures aigres-douces, chutneys agrémentés ou non de fromage de brebis…Classique avec un excellent melon brodé, pastèque, petites tomates ou encore les figues alanguies sur l’arbre, voire enrobant des sucettes au pain d’épice et chocolat ou figues et balsamique.

 

«Cervelle de Ganix»

Hommage à la fameuse cervelle des canuts chère au cœur des lyonnais.
Ganix était un contrebandier de grande réputation, tant par les exploits réalisés que par l’apparence écervelée de ce héros. Approchant dans la pénombre la frontière avec Mattin son compère, distants l’un de l’autre d’une vingtaine de mètres, un pandore suspicieux déclama: «halte là! qui va là?» «Miaouw» répondit Mattin tapi dans un fourré, avançant vers Ganix qui avait bougé, et réitérant sa question, il s’entendit répondre: «Un autre chat!!!»
Pour 4 à 6 personnes:
250g de greuilh ou breuil, bref du brebis extra-frais
4 tranches fines de jambon poêlées,  refroidies et hachées fin
50g de persil et ciboulette hachés
Sel, poivre et piment d’Espelette.
Roquette ou sucrine taillée en lanières fines. Vinaigrette.
Mélanger le «brebis» aux ingrédients. assaisonner et disposer en «quenelle» sur lit de salade.

 

Tranche de Bayonne  «Jean-Pierre Casamayou»

Jean-Pierre Casamayou est charcutier à Navarrenx, «Roi» de l’andouille béarnaise et grand pêcheur aux saumons, il nous fit cette recette lors d’une visite de J.L Petitrenaud du bord du gave d’Oloron.
Pour 4 personnes:
Une tranche de jambon de 5cm d’épaisseur avec os
1kg de haricots tarbais cuisinés
Bien saisir à la grille 5mn, sur la braise ou à la plancha, asperger légèrement de vinaigre de vin, poivrer et déposer sur les haricots chauds dans un plat en terre. Attendre 10minutes et servir.

 

Piperade blanche

Recette typique et insolite du Béarn et du Pays de Soule.
Pour 4 personnes:
 4 tranches de Bayonne-20 piments doux basques-2 beaux oignons-1/2 tête d’ail – 1/2baguette rassie-10 œufs-saindoux ou à défaut du beurre
Faire colorer l’ail écrasé dans un peu de saindoux et ajouter les piments taillés «en sifflet», les oignons émincés. Laisser fondre, ajouter un peu de bouillon et le pain écrasé, les œufs battus. Remuer sans arrêt à feu doux jusqu’à la cuisson des œufs brouillés. Saler, espeletter, verser dans une cazuelle, ajouter les tranches de jambon poêlées et servir chaud.
Le jambon de Bayonne, n’ayez pas peur d’en abuser! Bon appétit et…bel été!

  • n°58
  • n°57
  • n°56
  • n°55
  • n°54
  • n°53
  • n°52
  • n°51
  • n°50
  • n°49
  • n°48
  • n°47
  • n°46
  • n°45
  • n°44
  • n°43
  • n°42
  • n°41
  • n°40
  • n°39
  • n°38
  • n°37
  • n°36
  • n°35
  • n°34
  • n°33
  • n°32
  • n°31
  • n°30
  • n°29
  • n°28
  • n°27
  • n°26
  • n°25
  • n°24
  • n°23
  • n°22
  • n°21
  • n°20
  • n°19
  • n°18
  • n°17
  • n°16
  • n°15
  • n°14
  • n°13
  • n°12
  • n°11
  • n°10
  • n°9
  • n°8
  • n°7
  • n°6
  • n°5
  • n°4
  • n°3
  • n°2
  • n°1
 
 
Abonnement
N° 58
PRINTEMPS 2018

D

La Boutique