Toutes les Revues N° 28 - AUTOMNE 2010

L’ÉCHO DES CABANES.
Courrier du lecteur
DOSSIER
 - Que nous réserve la migration 2010?
 - Le changement des migrations est inéluctable
 - Retour, Recul, Rebouc?
REPORTAGE - La chasse dans les gènes
PALOMBE ET RUGBY - Jean BARRERE
ASTUCE - Le dispositif anti-évasion de volière
SOCIÉTÉ - Faut-il avoir peur des panneaux solaires?
INAUGURATION - Louchats a inauguré sa palombière pédagogique
LES PRÉVISIONS DE PASSAGE
HISTOIRE - Le SIMPLEX de Manufrance
ESSAI - Cartouches BERNIZAN et SIMPLEX
ÉCHO DE LA FORET - L’avenir des pins de nos forêts
Autour d’elles… La quantité et la qualité?!
RÉFLEXION -  Gestion de columba palumbus
ANCP  - Et les balises?
La tête dans le ciel…
LÉGISLATION - Les boites à envol pour appelants
ITALIE - Trois poèmes dédiés à mon seul amour
LES RECETTES DU PALOUMAYRE

 
EDITO

La culture du négatif... non merci, très peu pour moi.

Dans une société qui cultive le négatif, la chasse à la palombe représente un «grand bol d’air». Car, quand les médias ne font qu’annoncer des catastrophes et instaurent un climat de peur, c’est toute une population qui est terrorisée, ne cherchant pas à aller plus loin que ce qu’on leur a dit… Donc ne contractons pas cette maladie, car certes la saison dernière n’était pas exceptionnelle, mais  toutes les saisons se suivent et ne ressemblent pas, et quand on chasse un migrateur, il n’y a pas de science infuse, bien heureusement, car cela perdrait tout son charme et n’aurait plus d’intérêt. Nous avons aussi une fâcheuse tendance à oublier les bonnes saisons comme celle de 2007. Mais certains me diront: «oui mais après la tempête Klaus… …et maintenant l’insecte xylophage qui attaque les pins». Certes, ce sont des coups durs, très durs pour certains d’entre nous, mais je tiens à vous dire que pour la tempête Klaus vous avez fait preuve d’une exemplarité et d’une solidarité sans égale. J’espère bien, et j’en ai l’intime conviction, que cette solidarité «palombistique», va, encore une fois, se mettre en place pour accueillir dans vos palombières, les personnes qui sont actuellement touchées par les attaques d’insectes et qui ne pourront pas chasser cette saison.
D’autre part, ces médias sont utilisés par des pouvoirs politiques ne voyant plus que par l’écologie, l’effet de mode du 21ème siècle… Chez nous, à Palombe et Tradition, nous sommes indépendant, libre de toute influence, n’appartenant à aucune autorité.
Composé d’une équipe de rédaction «hors pair», qui écrit avec sincérité, authenticité et surtout avec son cœur. Nous sommes «l’électron libre de la presse et du milieu cynégétique».
Capables d’écrire ce que tout le monde pense tout bas. Mais nous sommes avant tout, de fervents défenseurs de la chasse à la palombe, et des traditions qui vont avec, en passant du nord de la France, où notre cher oiseau bleu s’appelle pigeon, jusqu’au cœur de la tradition de notre cher Sud Ouest.
Dès le départ de la revue, un prix assez élevé a été instauré (ce que nous reprochent certains), mais cela est peut-être le prix de la liberté… ...la liberté de parole,
et à ça, on y tient!

Mais parlons un peu de palombe quand même, car en ce temps de rentrée scolaire, cela sent les vacances pour les «paloumayres».

Enfin un mois de répit au cœur de la forêt, pour savourer de bons moments pleins d’authenticité. Cette année encore notre «madame Irma» à nous, après le goudron et les plumes de l’an dernier, s’est remis au jeu des prévisions. Elle nous annonce un début de migration début octobre et ensuite une montée progressive du passage pour arriver au gros pic de migration autour du 25 octobre, ce qui devrait être intéressant, car nous risquons de voir des oiseaux tout les jours. Un dernier pic serait prévu vers le 20 Novembre, ce qui ravira les chanceux qui seront encore au poste. Mais je vous laisse le plaisir de regarder plus en détail ces prévisions de passage, préparées avec soin par notre ami à la boule de cristal, Jean-Patrick.

En vous souhaitant une belle saison 2010.

Philippe DUCOS, rédacteur en chef

EXTRAITS D'ARTICLES
  • Que nous réserve la migration 2010?
  • Cartouches BERNIZAN et SIMPLEX
  • L'avenir des pins de nos forêts
 
LA RECETTE

Comme vous le savez, je suis un dingue de tomates et de produits de l’été en cohorte: concombres, piments, courgettes et aubergines entre autres…conjugués au jambon, de Bayonne, bien sûr, on obtient des recettes délicieuses et équilibrées…

Alain Darroze


Tarte d’été pour ma fille:

Un rouleau de pâte feuilleté ou 500g de pâte à pain – 2 belles courgettes – une poignée  de tomates cerise- un oignon frais – 300g de piperade ou de sauce tomate- une bûche de fromage de chèvre – tranche de jambon de Bayonne -
Précuire la pâte étalée entre 2 plaques 15mn au four à 220°. Réserver.
Tailler les courgettes en fines lamelles, saler pour faire dégorger, puis enduire d’huile d’olive au pinceau et colorer à la poêle aller retour.
Tailler les oignons en fine rondelles et les enduire d’huile d’olive.
Disposer les lamelles de courgettes sur la pâte. Etaler la piperade sur les courgettes et déposer harmonieusement tranches de fromages de chèvre, tomates-cerise, rondelles d’oignons et tranches de Jambon.
Cuire 15mn à 20° servez sans attendre.

N’hésitez pas à voir grand, histoire d’avoir des restes qui, froids seront excellents avec une salade croquante…

Cornet de jambon gourmand:

Un concombre pépino - une tomate évergreen bien ferme - 3 piments doux basques - un oignon -  persil - ciboulette - basilic - larges tranches de Jambon de Bayonne - faisselle de vache ou de brebis ou de chèvre -
Peler et tailler en tout petits cubes le pépino et la tomate épépinés, ciseler l’oignon et les piments doux très finement. Incorporer, le fromage frais et les fines herbes, saler, espeletter puis «rouler» en forme de corne d’abondance dans les tranches de jambon .
Réserver au frais avant de déguster.

Burger pour mon fils:

Une grosse tomate ananas coupée en tranches dans la largeur - petits tranches de jambon poêlé «aller-retour» - 1 yaourt nature – herbes fraiches - 1 cuillère à café de moutarde graine
Mélanger le yaourt, la moutarde et les herbes, assaisonner «monter» en alternant tomate et jambon et mélange crémeux.
Simple et sympa.

  • n°61
  • n°60
  • n°59
  • n°58
  • n°57
  • n°56
  • n°55
  • n°54
  • n°53
  • n°52
  • n°51
  • n°50
  • n°49
  • n°48
  • n°47
  • n°46
  • n°45
  • n°44
  • n°43
  • n°42
  • n°41
  • n°40
  • n°39
  • n°38
  • n°37
  • n°36
  • n°35
  • n°34
  • n°33
  • n°32
  • n°31
  • n°30
  • n°29
  • n°28
  • n°27
  • n°26
  • n°25
  • n°24
  • n°23
  • n°22
  • n°21
  • n°20
  • n°19
  • n°18
  • n°17
  • n°16
  • n°15
  • n°14
  • n°13
  • n°12
  • n°11
  • n°10
  • n°9
  • n°8
  • n°7
  • n°6
  • n°5
  • n°4
  • n°3
  • n°2
  • n°1
 
 
Abonnement
N° 61
HIVER 2018

D

La Boutique