Toutes les Revues N° 36 - AUTOMNE 2012

 4 HOMMAGE - La mue de la revue Palombe&Tradition
 6 ÉCHO DES CABANES
 10 DOSSIER migration
  - Des interrogations plein la tête
  - De grandes voyageuses
 18 PALOMBE ET RUGBY - Louis Massabeau
 21 Courrier du lecteur
 22 REPORTAGE - Le poste d’observation qui monte…
 25 Travaux d’automne
 26 Sécurité - Formation sécurité grimpe dans les arbres
 28 passion - Henri DUTOURNIER, la passion avant tout
 31 prévisions de passage
 36 HISTOIRE - La palombe ange gardien des pèlerins de Saint-Jacques
 38 Quelques élément... - La fabrication des plombs
 40 ESSAIS COMPARATIFS - Calibre 12 - 16 - 20
 44 Autour d’elles... - L’humour à la cabane
 46 CHIENS - La sagesse au coup de feu
 48 La tête dans le ciel, les pieds dans la fougère...
 51 ASTUCES - La veste du «paloumayre»
 52 ITALIE - Les meilleurs semi-volants
 56 LES RECETTES DU PALOUMAYRE

 
EDITO

La chasse à la palombe …
l’histoire d’une vie?!

Passion dévorante et débordante, capable d’unir les hommes comme  de les diviser à jamais, la chasse à la palombe est plus qu’un état d’esprit, c’est un mode de vie. Un «bol d’air» de simplicité et de convivialité face à une société individualiste et faite de «lobbying». Comme chaque année la même question existentielle se pose dans toutes les cabanes de France et de Navarre, «Quand les palombes vont-elles arriver?». L’adaptation de l’espèce à son nouveau milieu et les démarrages tardifs de la migration des dernières années, dûs à des températures très élevées sur l’ensemble de l’Europe au début de l’automne nous entrainent à penser que la migration pourrait commencer comme l’année dernière mi-octobre. D’autre part les travaux agricoles ayant été perturbés par la pluie, les récoltes seront très tardives, entre mi-octobre et fin octobre. De plus la période pluvieuse a été très favorable à la forêt et il devrait y avoir une très belle glandaie, constituant un garde-manger idéal.
Par ailleurs, comme notre chère palombe, le paloumayre a dû s’adapter au nouveau comportement de notre belle migratrice, notamment au phénomène récurrent du recul. Comme tous les ans il y le chassé-croisé des vacanciers, il se pourrait bien que l’on revoit comme l’année dernière le grand chassé-croisé de migratrices semblant avoir perdu la tête. Je vous laisse le plaisir de découvrir plus d’explications dans notre dossier (p.10) ainsi que nos prévisions de passage (p.31).
Je tiens à dédier cet édito à notre ami et illustrateur Charlie Couralet trop tôt parti. C’est d’abord vers sa famille que nous souhaitons nous tourner, pour lui témoigner nos condoléances et notre soutien. Plus qu’un aquarelliste ou un illustrateur, Charlie était un virtuose du pinceau, capable de retranscrire nos émotions et notre passion. Cet oiseau qu’il chérissait tant l’a amené pour un dernier voyage, pour une dernière migration.   Charlie quand tu arriveras là-haut envoie le bonjour aux copain Pierre et Philippe partis avant toi au paradis des palombes. Dis leur que Palombe et Tradition existe toujours et que nous tenons bon, défendant bec et ongle notre chasse. Merci encore pour ta passion et ton engagement dans l’aventure Palombe et Tradition.
Bon voyage au paradis des belles bleues et chapeau l’artiste…

Bonne chasse à tous.

Adishatz

EXTRAITS D'ARTICLES
  • Des interrogations plein la tête
  • Balises Argos: De grandes voyageuses
  • Calibre 12 - 16 - 20
 
LA RECETTE

Tête de veau sauce ravigote


Durée: 2 heures et 30 minutes
Difficulté : moyen

Ingrédients: pour 4 personnes
- 1 tête de veau roulée (environ 600 g)
- 1 dl de vinaigre
- 1 carotte
- 1 bouquet garni
- gros sel
- grains de poivre

Sauce ravigote :
- 1 œuf dur
- 1 cuil à soupe de moutarde
- 1 dl d’huile
- 3 cl de vinaigre
- 1 poivron rouge
- 60 g de cornichons
- 30 g de câpres
- sel,
- piment d’Espelette


Préparation:

Mettre la tête de veau dans un grand récipient. Recouvrir d’eau froide vinaigrée et porter à ébullition.
Faire blanchir 10 minutes pour éliminer les impuretés en écumant de temps en temps.
Egoutter et rincer.
Remettre dans le récipient avec de l’eau froide.
Ajouter la carotte et le bouquet garni et assaisonner.
Faire cuire à nouveau 2 heures.
Laisser refroidir dans le bouillon de cuisson.
Préparer la sauce en écrasant le jaune d’œuf dur avec la moutarde.
Remuer au fouet, monter avec l’huile.
Une fois prise, ajouter à la sauce le vinaigre, les cornichons, les câpres,  le poivron coupé en petits morçeaux et le blanc d’œuf dur haché.
Présenter la tête de veau coupée en tranches et poêlées, c’est meilleur et plus joli.
L’entourer de pommes de terre cuites à l’eau et servir la sauce à part.

 
Tartines de st Jacques et Jambon de Bayonne

Durée: 1 demi-heure
Difficulté: facile


Ingrédients:
- 3 noix de St Jacques ou 12 pétoncles
- 1 tranche de jambon de Bayonne
- 1 fut de poireau 2 Champignons de Paris
- 2 gousses d’ail
- 1 dl crème
- 1 belle tranche de pain toasté
-Huile d’olive sel poivre, piment d’Espelette.

 

 

Préparation:

Frotter une face de la tartine toastée avec une gousse d’ail.
Emincer le poireau et faire fondre à l’huile d’olive, ajouter les champignons concassés, colorer, ajouter l’ail haché, crémer, assaisonner et réserver.
Faire sauter à très chaud très brièvement les pétoncles (photo) et le jambon de Bayonne émincé.
Disposer la crème sur la tartine, puis pétoncles et jambon passer au four 3mn et servir bien chaud!

  • n°58
  • n°57
  • n°56
  • n°55
  • n°54
  • n°53
  • n°52
  • n°51
  • n°50
  • n°49
  • n°48
  • n°47
  • n°46
  • n°45
  • n°44
  • n°43
  • n°42
  • n°41
  • n°40
  • n°39
  • n°38
  • n°37
  • n°36
  • n°35
  • n°34
  • n°33
  • n°32
  • n°31
  • n°30
  • n°29
  • n°28
  • n°27
  • n°26
  • n°25
  • n°24
  • n°23
  • n°22
  • n°21
  • n°20
  • n°19
  • n°18
  • n°17
  • n°16
  • n°15
  • n°14
  • n°13
  • n°12
  • n°11
  • n°10
  • n°9
  • n°8
  • n°7
  • n°6
  • n°5
  • n°4
  • n°3
  • n°2
  • n°1
 
 
Abonnement
N° 58
PRINTEMPS 2018

D

La Boutique