Toutes les Revues N° 41 - HIVER 2013

4    L’ECHO DES ASSO’S…
8    DOSSIER
        8 - Pluie, vent et retard
        14 - Les paloumayres racontent leur migration...
        21 - La migration des autres...
        22 - Le spectacle de la migration transpyrénéenne
28    PALOMBE ET RUGBY - Samuel MARQUES : entre maladie bleue et passion rugby 
30    LE FORUM de Radio Palombe - Encore et toujours débat sur le tir au vol
32    Calendrier 2014
34    HISTOIRE - La double vie en bleu du gendarme Labat
36    INTERVIEW - Les passages grande faune de l’A 65
38    Paloumayres d’ici ou d’ailleurs
40    SECURITE - Pour qu’une chasse d’automne ne devienne pas un... fait divers
44    TRADITION - SARE-ETXALAR : Convention 2013
46    CHIENS - Jusqu’à quel âge pourra-t-il chasser ? 
48    RENCONTRE - Michel Gandon : Aimer l’oiseau bleu, ailleurs et toujours…
51    « HISTOIRES DE PALOMBIERE »
54    ITALIE - Un autre octobre s’en est allé...
56    LES RECETTES DU PALOUMAYRE

 
EDITO

Fausses espérances

"Refaites-nous 2012" avions-nous titré avant le mois d’octobre ! Il faut bien l’admettre : les palombes ne lisent pas notre revue, ou alors, elles ont décidé d’entrer en dissidence, car la migration 2013 est bien loin de confirmer les résultats mirobolants de 2012. Doit-on y voir un sombre présage ? Absolument pas, simplement l’assurance que décidément l’homme, même s’il est le plus averti des paloumayres, reste désarmé devant les mystères de la nature. Il ne se contente pas d’observer les phénomènes, il essaie toujours de trouver des explications rationnelles, pour ne pas dire scientifiques, à des  comportements qui le déroutent. Parmi les explications, il en revient une, toujours la même, de l’Italie au pays Basque en passant par la Corrèze : c’est la faute du vent du sud ! Ici il a modifié les couloirs de migration, là il en a carrément tari le flux, ailleurs il a dissuadé les palombes de se poser... Bref ce maudit vent du Sud est le grand responsable des malheurs des paloumayres !
Au moment de tirer un trait définitif sur la migration 2013, nous parviennent les chiffres du GIFS qui ne confirment pas les craintes émises par les plus pessimistes sans pour autant rassurer pleinement ces derniers. En fait le nombre des oiseaux ayant franchi les Pyrénées se situe dans la moyenne : 1 451 630. C’est évidemment moins que les 2 200 000 de 2012 mais nettement plus que les 950 000 de 2010. Les amateurs de statistiques vont pouvoir s’en donner à cœur joie, les chasseurs dormir tranquille et d’ores et déjà se préparer pour 2014.
L’espèce ne paraît donc pas en danger et ON nous promet un hivernage aussi conséquent que celui de 2012. Tout s’annonce donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et nous espérons que les paloumayres auront la sagesse de profiter de cette abondance hivernale sans pour autant « s’éclater » avec des tableaux de chasse déraisonnables.


René LAFFORE, rédacteur en chef

EXTRAITS D'ARTICLES
  • Pluie, vent et retard
  • Le spectacle de la migration transpyrénéenne
  • Italie
 
LA RECETTE

Figues de Solliès au foie gras en robe de jambon de Bayonne

Tout est dit dans le titre, comment voulez-vous qu’avec de tels produits de grandes origines on fasse une recette compliquée si goûteuse…

Durée : 20 minutes
Difficulté : enfantine

Ingrédients :

- 12 figues de Solliès A.O.P
- 6 tranches fines de jambon de Bayonne
- 1 bocal de foies gras des Landes
- Fleur de sel de Salies au piment d’Espelette


Préparation :

Fendre chaque figue en 4 côté queue comme sur la photo, farcir de tranches fines de foie gras resserrer et entourer d’une demi-tranche de jambon de Bayonne taillée dans la longueur. Fixer le tout avec une pique en bois, mettre une pincée de fleur de sel de Salies au piment d’Espelette sur le sommet et enfourner à 200° pendant 10 minutes.
Déposer sur une assiette et napper d’un peu de jus exsudé…


Carré d’Agneau St George rôti à la plancha, fondue d‘aubergines au jambon

Durée : 1h
Difficulté : moyen

Ingrédients :

- 1 carré d’agneau St Georges
- 2 aubergines moyennes
- 1 oignon
- 3 gousses d’ail
- 2 tranches de jambon
- 1 blle de Pimentpister
- 1 Fleur de sel au piment
- 1 branche de thym frais

Préparation :

Laver et tailler les aubergines en petits cubes d’environ 1 cm. Mettre de la fleur de sel pimentée mélanger et laisser dégorger dans le récipient.

Ciseler l’oignon, le jambon, concasser l’ail et réserver séparément.

« Habiller » le carré d’Agneau St George… quel drôle de nom alors qu’il faut le déshabiller : enlever donc au 1/3 des côtes, la « panoufle » c’est-à-dire la « peau épaisse » les recouvrant. Scarifier en quadrillant avec la pointe d’un petit couteau. Ficeler afin de maintenir la pièce de viande.
Terminer de manchonner chaque côte.

Concasser finement les chutes de viandes en éliminant bien de suin (graisse). Réserver.

Mettre à cuire le carré entier sur la plancha. Le saisir sur toutes les faces puis poser à feu presque doux la partie extérieure (côté « peau ») laisser cuire environ 20 minutes. Assaisonner puis laisser reposer dans un plat au-dessus de la plancha.

Égoutter les aubergines et les sécher avec un linge. Faire fondre l’agneau concassé sur la plancha, une fois coloré, y ajouter le Jambon de Bayonne émincé, puis l’ail, puis l’aubergine et l’oignon ciselé…cuire 10 minutes, rectifier l’assaisonnement, ajouter le thym effeuillé et mettre dans le plat de service.

Ôter la ficelle du rôti, poser sur une planche à découper sur laquelle on aura mis le plat d’aubergines. Porter à table et tailler le carré devant les convives.

  • n°58
  • n°57
  • n°56
  • n°55
  • n°54
  • n°53
  • n°52
  • n°51
  • n°50
  • n°49
  • n°48
  • n°47
  • n°46
  • n°45
  • n°44
  • n°43
  • n°42
  • n°41
  • n°40
  • n°39
  • n°38
  • n°37
  • n°36
  • n°35
  • n°34
  • n°33
  • n°32
  • n°31
  • n°30
  • n°29
  • n°28
  • n°27
  • n°26
  • n°25
  • n°24
  • n°23
  • n°22
  • n°21
  • n°20
  • n°19
  • n°18
  • n°17
  • n°16
  • n°15
  • n°14
  • n°13
  • n°12
  • n°11
  • n°10
  • n°9
  • n°8
  • n°7
  • n°6
  • n°5
  • n°4
  • n°3
  • n°2
  • n°1
 
 
Abonnement
N° 58
PRINTEMPS 2018

D

La Boutique