contact

TEL: 06-72-62-58-17 / contact@palombe-tradition.com
24 rue de la forge 47700 CASTELJALOUX

©2020 par EdiPassion. Proudly created with Wix.com

Palombe&tradition N°20

SOMMAIRE

L’ÉCHO DES CABANES.
MIGRATION - En rêvant d’un nouveau 2007
Quelques éléments de réflexion…
PALOMBE ET RUGBY - Julien et Stéphane Bossus, la passion n’a pas attendu l’expérience .
HISTOIRE - La chasse aux palombes en 1886.
SANTE - La maladie de Lyme
REPORTAGE - Patrick Dubrunet,une bien belle chasse...
GIFS - Une rigoureuse observation
Attention rapaces
Les prévisions de passage du paloumayre
PORTRAIT - Sous les vols de palombes, pour le plaisir des yeux.
PASSION - Le chef de gare des palombes
Autour d’elles....  ...je ne veux qu’ailes
Mon grand-père nous racontait…
ESSAI - Le juxtaposé FAUSTI Style EL
ITALIE - Un nouvel Octobre...
LES RECETTES DU PALOUMAYRE

Edito

Un caillou dans la chaussure...

Quelle est cette société où des joueurs de rugby de plus de 100 kg sont habillés de rose, où la corrida est interdite aux moins de 18 ans, où nos enfants dans les lycées se baladent avec des armes à feu ? Pourtant, il n'est pas si loin le temps où ils tenaient les pattes du poulet que leur mère saignait et dont on récupérait le sang dans une petite écuelle pour faire la « sanquette » avec un peu d'ail et de persil. Les poulets sont maintenant vendus sous cellophane, vidés et plumés, dans les supermarchés. Pour beaucoup de gens il ne s’agit  plus d’un animal, mais d’un produit de consommation comme un autre sans se soucier de l'animal qu'il a été. A force de banaliser et d'aseptiser la mort à la télé, nos enfants finissent par être à côté de la réalité et ne savent plus où est le bien et le mal. Les jeux vidéo sont de plus en plus violents mais on s'émeut de voir le chasseur tirer sur une grive ou une palombe. Des commandos anti-chasse ont vu le jour ces dernières années, ils s'attaquent à toute forme de souffrance animale, ce qui en soi est louable, mais sans se soucier des hommes et comme dans toutes les formes d'extrémisme, cette démarche est source de conflits.
Ayant la chance de ne dépendre d’aucun groupe de presse comme la plupart des revues cynégétiques, je tiens à garder mon ton de parole, libre de toute influence, quelle qu’elle soit. C’est pour cette raison que Palombe&Tradition a aidé et initié la nouvelle association de défense de la chasse traditionnelle des palombes, l’ANCP. Nous avons dès le départ instauré un prix assez élevé de la revue, ( ce que beaucoup nous reprochent ), pour être libres de ton également avec nos annonceurs, sans dépendre d’eux. Ainsi, nous continuerons aussi longtemps que possible d’être « le caillou dans la chaussure » du monde de la chasse.
Je vais quand même vous parler un peu de palombes, en cette période si importante pour nous paloumayres. A l'heure où j'écris ces lignes et où la migration n'a pas encore commencé, je ne peux que constater une tendance qui se confirme d'année en année : la colonisation de la totalité de l'Hexagone par des palombes devenues quasiment sédentaires. Bien sûr, elles seront les premières victimes des chasseurs de palombes qui en attendant la migration pourront toujours se faire la main avec celles restées dans les bois. Pour le reste, n'étant pas Madame Soleil, je vous invite comme chaque année à vous reporter aux prévisions de Patrick Barnabé en pages centrales, sans trop lui tenir rigueur des quelques erreurs qu'il pourrait commettre, la prédiction en matière de migration n'étant pas une science exacte. Vous trouverez également dans ce numéro un dossier très bien documenté et superbement illustré par Charlie Couralet sur les rapaces, ces mal-aimés des paloumayres, qui ne sont en fait pas si méchants que ça et avec qui la cohabitation est tout à fait envisageable.Vous pourrez, si vous le souhaitez, détacher ce dossier pour l’afficher dans la cabane et ainsi vous familiariser avec leurs silhouettes en vol. Elles sont proportionnelles, et vous permettront d’identifier les oiseaux qui passent au-dessus de votre palombière. Comme chaque année, un tableau de bord détachable vous permettra de noter vos prises que j’espère nombreuses. Je vous souhaite à tous une très belle saison 2008!

Philippe Ducos, rédacteur en chef

GIFS: Une rigoureuse observation!

Techniciens et chasseurs bénévoles contribuent au comptage des pigeons ramiers. Leurs estimations permettent ensuite au Groupe d'investigations sur la faune sauvage ( GIFS ) de mener des études sur les niveaux populations dans le Grand Sud-Ouest.

Du 15 octobre au 11 novembre, chaque année, les postes d'observation de la migration des colombidés s'animent. De 7 h. à 17 h. les techniciens cynégétiques s'équipent de paires de jumelles et de longues vues très puissantes et scrutent sans relâche le ciel. Après le poste d'Iraty, créé en 1981 , quatre autres postes ont vu le jour en 1999. Tous installés sur les cols les plus fréquentés par les migrateurs qui offrent ainsi des comptages simultanés d'ouest en est à Urrugne, Sare, Banca et Arnéguy. « La mise en place de ces quatre postes a tout d'abord permis de relativiser l'importance du site d'Iraty », rapporte Jean-Roland-Barrère, président du Groupe d'investigations sur la faune sauvage (GIFS), mis en place en 2001, à l'initiative des fédérations départementales des chasseurs des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées. Le travail réalisé par le GIFS donne des tendances d'évolution des populations de pigeons ramiers migrateurs transpyrénéens et hivernant dans le Sud-Ouest. « Ces comptages nous informent annuellement sur un niveau minimum de populations et sur la distribution des oiseaux dans l'espace et dans le temps », confie Valérie Cohou, directrice du GIFS.
Depuis 2005, des postes d'observation ont été installés dans la région Poitou-Charentes et viennent compléter le dispositif de recensement. « Les différences interannuelles servent d'indicateur pour juger de l'évolution de ces populations hivernantes », ajoute Valérie Cohou. « En zone agricole, 800 000 hectares sont couverts. Les comptages ont un caractère flash et tous les dortoirs susceptibles d'abriter des ramiers sont visités. Ces opérations sont coordonnées avec celles réalisées dans la Péninsule ibérique ». Là-bas, les ramiers occupent principalement la dehesa, prairie sous chênaie de chênes verts ou de chênes lièges. 
Au nord de la zone d'étude, les pigeons ramiers sont suivis grâce à 150 à 200 chasseurs volontaires répartis dans 60 à 80 postes d'observation, selon les années [...]

Santé:

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme est due à la morsure d'une tique porteuse d'un agent infectieux ( Borrelia burgdarforem ).

Les personnes travaillant en forêt (agents de l'ONF et de l'ONC, sylviculteurs, bûcherons etc.) y sont particulièrement exposées, mais aussi les chasseurs, promeneurs ou simples ramasseurs de champignons.

Cette maladie longtemps ignorée en France commence à être mieux connue, cependant elle n'est pas toujours traitée à temps et, dans ce cas, il peut y avoir de réelles difficultés à la circonscrire.
Lorsqu'elle n'est pas diagnostiquée, elle peut entraîner des pathologie diverses et variées. Ceux qui en ont été atteints et ont fini par trouver le bon traitement peuvent conserver des séquelles fort invalidantes.
Il faut savoir également que la bactérie demeurera jugulée dans l'organisme et qu'à l'heure actuelle aucun traitement ne peut la tuer.
Les stades de la maladie.
Cette maladie se développe selon 3 stades.

Stade 1
Jusqu'à 6 semaines après la piqûre.
Vous avez trouvé et enlevé une tique adulte sur votre corps. Vous constatez entre 3 jours et 6  semaines après la piqûre l'apparition d'une auréole rouge qui s'étend autour du point de piqûre. Cette auréole peut se transformer en érythème migrant, c'est-à-dire s'agrandir ou rester de petite taille et disparaître rapidement.
Les symptômes grippaux se déclenchent en général dans les 10 jours (fièvre, courbatures, maux de gorge, de tête, boutons, fourmillements, fatigue, sensation d'épuisement) [...]

 

Essai: Le juxtaposé FAUSTI - Style EL

Chasse et tir se conjuguent de plus en plus de nos jours au féminin et c'est tant mieux.

L’armurerie Fausti est très imprégnée de la présence féminine, puisque Stéphano Fausti gère son entreprise avec ses trois filles : Giovanna, Elena et Barbara. Cette présence féminine n’est peut-être pas tout à fait étrangère à la pureté des lignes des fusils Fausti et à des finitions irréprochables que l’on ne trouve pas chez tous les armuriers.

es établissements Fausti utilisent des technologies de pointe et des machines numériques de dernière génération, ce qui n’empêche pas que toutes leurs armes de qualité bénéficient d’une finition à la main qui apporte à leurs produits ce cachet qui fait les beaux fusils que l’on aime avoir en main.

Depuis 1999, l’entreprise Fausti fabrique les fusils Emilio Rizzini, autre grande marque de l’armurerie italienne.
Comme chez tous les vrais armuriers, chaque chasseur ou tireur peut faire personnaliser son arme, que ce soit dans le choix des gravures ou des bois comme dans la configuration propre de l’arme. Pour ceux qui le désirent et qui ont le goût des voyages, on peut aller directement choisir son arme à l’usine après avoir visité l’exposition d’une multitude de modèles présentés au grand public [...]

 
0
  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon